Vous avez décidé de créer votre entreprise alors vous avez sûrement entendu parler du « Business plan ». Vous vous demandez certainement ce qu’est ce document et à quoi il sert. Nous allons vous aider à y voir plus clair.

 

Qu’est ce qu’un business plan ?

Le business plan, aussi appelé “Budget prévisionnel”, “plan de trésorerie” est souvent réduit à un document comptable incompréhensible… mais il ne s’agit pas de cela !

Le business plan est un document indispensable et nécessaire à tout créateur d’entreprise pour lui-même et aussi pour son partenaire bancaire.

Le business plan est le résultat d’une réflexion qui concerne tous les aspects de l’entreprise et pas seulement l’aspect financier. Rédiger un business plan oblige à penser à sa démarche commerciale, à la localisation géographique de l’entreprise, à sa communication, à sa structure informatique et bien entendu aux besoins financiers.

Il ne s’agit pas forcément d’un seul et unique document, le business plan peut être composé de plusieurs parties.

 

De quoi se compose un business plan ?

Alors, comment faut-il s’y prendre pour rédiger un bon business plan ? Un business plan présente en général quatre parties :

Le projet – Vous présenterez dans cette partie votre projet, votre entreprise, sa finalité, les services ou produits commercialisés, les cibles de clients visés. Vous détaillerez qui vous êtes, votre structure juridique, l’actionnariat.

L’environnement  – Vous définirez le marché et sa taille, l’évolution du marché, les acteurs en présence, la concurrence. Dans cette partie vous expliquerez votre positionnement par rapport à vos concurrents : en quoi vous êtes différents, ce que votre entreprise apporte de plus ou de nouveau par exemple.

La stratégie – C’est le cœur de votre business plan. Vous devez expliquer comment vous allez gagner de l’argent, comment vous allez vous y prendre pour développer votre entreprise.  Vous y exprimez votre vision, vos objectifs de développement pour votre entreprise, ves produits ou services. Il est aussi coutume d’y aborder votre stratégie RH, en précisant les embauches prévues et les raisons qui les justifient.

Les aspects financiers – Pas de business plan sans prévisionnel financier. Ce document permet de traduire de manière chiffrée le projet et est en général construit sur 3 ans.  Un soin particulier doit être accordé à la rédaction du prévisionnel. Nous recommandons très vivement de vous entourer d’un expert pour rédiger le prévisionnel, un expert-comptable, par exemple. Car ce document permet de mesurer la rentabilité du projet sur une période de 3 ans, de déterminer éventuellement des besoins en financement et les capacités de la future entreprise à rembourser un emprunt, si cela s’avère nécessaire.

 

A quoi sert un business plan ?

Il est communément admis que le Business Plan sert à convaincre vos futurs partenaires et à obtenir des financements…. Mais pas seulement.

Structurer votre projet – Même si vous n’avez pas besoin de financement, le business plan est un outil précieux, qui vous permet d’évaluer votre projet, de clarifier et structurer vos idées, de préciser votre stratégie et de mettre en évidence les points forts et faibles de votre projet.

 

Suivre votre projet – Votre projet de création d’entreprise n’est pas figé dans le marbre. Le business plan vous permet de suivre l’évolution de votre projet dans chacune de ses étapes et vous alerte si les premiers résultats ne sont pas conformes aux prévisions. Des actions correctives pourront alors être mises en œuvre rapidement, si nécessaire.

 

Convaincre des partenaires – Le business plan va permettre d’obtenir la confiance des futurs partenaires de l’entreprise. Qu’il s’agisse des fournisseurs, des futurs collaborateurs, des investisseurs, … La lecture du business plan doit permettre à chacun de comprendre l’opportunité commerciale, de se rassurer contre le risque de défaillance de l’entreprise,.

 

Trouver des financements – Le business plan est LE support indispensable pour solliciter des financements. Il est rédigé pour prouver la faisabilité économique de votre projet et convaincre les établissements bancaires ou les investisseurs externes de vous faire confiance. Il permet également de rassurer les prêteurs.

Pour convaincre les banques, il est recommandé de soigner les tableaux financiers: plan de financement prévisionnel, calcul du BFR (besoin en fonds de roulement), calcul de la capacité d’autofinancement (CAF), etc.

S’il s’agit de convaincre des investisseurs, il sera judicieux de démontrer le retour sur investissement du projet.

 

Qui établit votre business plan ? Qui le présente ?

Le créateur d’entreprise rédige lui-même une grande partie du document. Mais il est indispensable d’être accompagné par des professionnels, des spécialistes en création d’entreprise qui maîtrisent parfaitement le sujet. En effet, vous devez, dès le premier rendez-vous avec vos partenaires financiers, présenter un document finalisé et rédigé conformément à leurs attentes. Il est peu probable en effet, qu’une deuxième chance vous soit donnée, pour présenter une version optimisée de votre business plan.

Le créateur d’entreprise est le meilleur ambassadeur pour présenter son projet aux partenaires, vous serez rarement accompagné. Il est donc indispensable que vous soyez à l’aise avec tous les aspects économiques, financiers et commerciaux. Votre partenaire constatera ainsi que vous maîtrisez parfaitement les données des documents transmis et c’est ce qui vous rendra crédible.

Nous reviendrons dans un prochain article sur la manière de présenter votre business plan.

Voilà pour le fond… mais n’oubliez pas la forme ! Si vous voulez convaincre avec votre business plan, celui-ci doit être attractif, agréable à lire. Soignez donc aussi la présentation, donnez envie d’être lu. Le document doit être claire, précis, contenir des propos illustrés et un contenu argumenté. L’ensemble de ces éléments  et une bonne accroche feront que votre document retiendra l’attention et sera lu.

Voici quelques conseils déjà publiés sur un sujet similaire :