Vous rêvez de vous lancer dans la grande aventure de l’entrepreneuriat ? Vous souhaitez créer votre entreprise ? La création d’une entreprise nécessite des compétences très multiples : commercial, gestion, communication, financier,… et vous n’êtes peut-être pas expert dans toutes ces fonctions. Dans ce cas, une formation pendant la phase de création peut être pertinente.

 

Création d’entreprise : pourquoi faut-il se former ?

D’après l’INSEE, 15 % des dirigeants n’ont aucun diplôme reconnu par l’État et 20 % ont arrêté leurs études juste après le Bac. Alors, oui, il n’est pas nécessaire de posséder un diplôme pour se lancer dans la création de son entreprise…. mais l’entrepreneuriat nécessite des compétences multiples pour lancer son entreprise avec succès. Ainsi, un minimum de formation permet au créateur d’entreprise d’être mieux armé et d’éviter certains pièges, pour passer le fameux cap des 5 ans d’existence.

 

Création d’entreprise : plusieurs métiers en un !

Bien sûr qu’il est nécessaire de maîtriser une compétence, un savoir-faire pour créer son entreprise et la faire perdurer…. mais cela n’est pas suffisant. Combien d’entreprises n’ont pas passé le cap des 5 ans en raison d’une gestion défaillante ou parce que l’entrepreneur n’a pas su comment faire pour commercialiser ses solutions ou ses produits et les faire connaître par exemple ?

Créer et développer une entreprise implique de pouvoir porter plusieurs casquettes, parfois au sein d’une même journée. Chef.fe d’entreprise, expert de son métier, évidemment, mais aussi : commercial, gestionnaire, acheteur, comptable,… Il n’est certes pas nécessaire de maîtriser toutes ces compétences pointues dans chaque domaine lié à l’entreprise. Mais un minimum de connaissances dans tous les domaines peut s’avérer utile. Ainsi le créateur pourra plus facilement s’entourer des personnes compétentes ou déléguer ces missions à des experts. 

 

Comment financer sa formation ? 

  • Si vous êtes salarié, renseignez-vous auprès de votre OPCO ( Opérateur de Compétences ). Il est en effet possible de suivre des formations métier de chef d’entreprise ou à des approfondissement de certaines autres fonctions connexes (management, communication, comptabilité, ..). Pour financer ces formations, vous pouvez solliciter une demande de congés pour création/reprise d’entreprise.

La formation peut également être prise en charge dans le cadre de votre compte personnel de formation (CPF), mais il faut avoir obtenu l’accord de votre employeur sur le choix de votre formation.

Enfin, sous certaines conditions, un CPF de transition peut être sollicité, pour suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir. 

  • Si vous êtes demandeur d’emploi, renseignez-vous auprès de Pôle Emploi, qui peut vous attribuer une aide individuelle à la formation (AIF) pour contribuer au financement d’une formation, lorsque cette dernière ne peut être prise en charge par un autre dispositif.

Vous pouvez également mobiliser vos droits à la formation, acquis dans votre précédent emploi et que vous n’avez pas utilisés. 

Enfin, de nombreux organismes de formation bénéficient de conventionnements avec la région, la Direccte (Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) ou encore avec le FSE (Fonds social européen) et peuvent directement vous informer sur les modalités de financement des formations qu’ils proposent.

 

La formation du chef d’entreprise 

Lorsque vous aurez créé votre entreprise, nous vous conseillons très vivement de continuer à vous former. Mais vous aurez “le nez dans le guidon” et pourrez trouver de nombreux prétextes (manque de temps, financement, ..) pour ne pas le faire. 

Ne vivez pas la formation comme une contrainte, mais au contraire comme une opportunité ! La formation du créateur d’entreprise est une nécessité : le chef d’entreprise doit rester informé, suivre les évolutions techniques liées à son métier, mais également s’adapter à un environnement que ne cesse de changer très rapidement ( digitalisation, dématérialisation, …).  D’autres formations peuvent venir compléter le bagage du dirigeant, sur des aspects plus orientés Ressources Humaines par exemple, comme la gestion d’une équipe ou la résolution des conflits.

Dernier point, et non des moindres : ces formations sont également l’occasion de rencontrer d’autres  dirigeants, d’échanger des bonnes pratiques et d’élargir son réseau. 

 

Aucune condition de diplôme ou d’expérience n’est requise pour se lancer dans la création d’entreprise. Mais la formation qui n’est ni une perte de temps, ni une perte d’argent, permet de se sentir plus armé pour faire de son projet une réussite professionnelle. La formation des salariés est souvent évoquée, mais celle des chefs d’entreprise est tout aussi importante, dans toutes les phases d’existence de l’entreprise.