Suite à l’épidémie de Coronavirus, l’économie tourne au ralenti, … et si pourtant, cette période de confinement était un moment propice pour se poser…Et du coup pourquoi ne pas changer d’activité professionnelle, vivre différemment, se poser les bonnes questions pour préparer le lancement d’une entreprise ?

D’une crise, les opportunités naissent. Il est évident que la situation ne durera pas éternellement, et qu’il est possible de saisir des occasions issues de cette crise:  de nouveaux modes de consommation, de nouvelles méthodes de travail, de nouvelles priorités de vie sont apparus ou été exacerbés en quelques jours ou semaines seulement.

 

Etre curieux et à l’écoute

Avoir l’esprit critique, observer, regarder tout ce qui pourrait être amélioré peut conduire à des idées de création d’entreprise. Depuis le début de l’épidémie, en quelques semaines, nous avons pu constater tout ce qui ne fonctionnait pas ou plutôt tout ce qui aurait pu fonctionner si la situation avait été vue sous un autre angle ! De nos propres expériences ou de l’écoute de celles des autres, une solution à un problème soulevé naît l’opportunité de créer sa propre entreprise pour y remédier. De nouveaux concepts de produits ou de services sont issus de remises en cause de l’existant, de ce qui pouvait être amélioré en y apportant des solutions ! De nombreux exemples pourraient être cités… Tout ce que vous voyez ou avez entre les mains à un moment donné est un exemple d’une entreprise qui a conçu quelque chose.

 

Décliner une idée 

L’épidémie du Covid a pris de court les producteurs de fruits et légumes qui n’avaient plus accès aux marchés pour écouler leur marchandise. C’est ainsi, que se sont développés de nombreux drive ou vente à emporter dans les domaines de l’alimentaire, mais aussi dans les jardineries, chez les restaurateurs par exemple. Cette nouvelle façon de vendre à distance, sans pour autant passer par des marketplaces, peut être le début d’un business. Ainsi un business model qui reposait sur un point de vente physique, peut être revu ou additionné d’un système permettant la vente à emporter ou un drive. Il n’est pas forcément nécessaire de réinventer la roue mais ajouter un service, optimiser un processus pour gagner en réactivité ou en productivité permet de développer une nouvelle activité. Inspirez-vous de ce qui existe déjà et voyez comment le décliner pour créer votre propre business. Il serait ainsi possible de créer un business « classique » mais en développant une nouvelle forme de commercialisation. 

Dans le cadre de la crise sanitaire, le télétravail s’est imposé à un certain nombre de salariés. Les façons de travailler sont en train de changer.  L’utilisation généralisée de nouveaux outils digitaux compte pour beaucoup. Partant de ce constat, des idées de création d’entreprise peuvent émerger : permettre d’occuper les enfants, les assister à distance pour s’assurer qu’ils fassent leurs devoirs, surveiller l’état de santé des personnes fragiles, échanger et partager des données…. Une activité qui ne s’exerçait qu’en présence du client peut être désormais envisagée différemment. Un.e coach peut par exemple se lancer dans une activité à distance. En partant de contraintes, il est tout à fait possible de proposer de nouveaux services adaptés.

 

Ne pas faire l’impasse sur la communication

En période de crise, la tentation est grande de “couper” les charges et très souvent les premières économies se font sur le budget alloué à la communication. Nous vous recommandons de ne pas céder à cette tentation. Car une très bonne idée, un très bon produit ne peuvent pas se vendre tout seul ! Il faut les faire connaître et pour cela il est nécessaire d’optimiser sa communication.

Certains outils ne sont pas très onéreux et permettent de rester en lien avec les prospects ou les clients : l’emailing, les réseaux sociaux par exemple. De nouveaux outils peuvent également être testés, comme par exemple les vidéos ou la mise en ligne d’un site e-commerce adapté à votre marché.

Il convient même de faire preuve d’imagination pour se démarquer ! Mais comment le faire savoir sans communication ?

 

Pour ceux qui sont déjà plus avancés dans la démarche de création de leur entreprise, la période est aussi favorable pour réfléchir à un tas de questions et y répondre : quels statuts choisir ? Comment financer son projetDe nombreuses démarches peuvent être réalisées à distance.

 

Une crise, qu’elle soit économique, sociale ou sanitaire, crée une opportunité réelle pour un chef d’entreprise ou futur chef d’entreprise. En rebattant les cartes, ces crises bousculent autant qu’elles ouvrent de nouveaux champs à explorer. Un chef d’entreprise doit avoir la capacité morale à réussir à surmonter l’obstacle. Il peut en profiter pour identifier de nouveaux leviers de croissance et adapter son produit, son organisation, son projet au futur.

Nos experts en création d’entreprise CMSTART sont à vos côtés pour vous accompagner.