Lors de la création d’une entreprise, déterminer son lieu d’installation fait partie des questions auxquelles il faut répondre. Ce critère dépend bien entendu de la nature de l’activité, mais aussi des capacités financières. Certains pourront implanter l’entreprise au domicile du dirigeant, alors que d’autres activités nécessitent un local commercial ou de stockage. Le choix de l’emplacement est cependant déterminant pour la plupart des entreprises et aura un impact sur la réussite du projet. 

 

Domicilier son entreprise

Avant de choisir l’emplacement de l’entreprise, il convient de la domicilier. Cette démarche a pour but de déterminer le siège social de l’entreprise et l’adresse qui doit figurer sur tous les  documents commerciaux. Cette adresse correspond à celle déclarée auprès du CFE (Centre de Formalités des Entreprises). Elle peut être identique ou différente du lieu d’exercice de l’activité professionnelle à proprement parler. 

Le dirigeant dispose de trois possibilités pour domicilier son entreprise : 

  • auprès d’une société de domiciliation,
  • à son domicile, 
  • dans une autre entreprise.

 

Choisir le bon emplacement : pourquoi cela est important

Dans le cadre d’une création d’entreprise,  la localisation de l’emplacement peut impacter plus ou moins fortement les chances de réussite. Trouver le bon emplacement peut revêtir une importance particulière : nécessité d’être situé à proximité des axes routiers, d’un aéroport, d’une zone commerciale ou d’un partenaire commercial (fournisseur ou sous-traitant par exemple).
De la même manière, si votre activité implique de recevoir des clients, l’emplacement et la configuration du local seront déterminants. Dans le cas de l’accueil du grand public, pour un commerce de détail, des éléments tels qu’un parking, la facilité d’accès, .. sont des éléments à prendre en compte. 

Une autre raison qui oblige à choisir le bon emplacement, réside dans le fait que le créateur s’engage contractuellement à payer un loyer sur une longue durée et s’engage sur une durée de trois ans minimum, sans possibilité de résilier le bail.

 

Mais alors, où installer son entreprise ?

Tout créateur dispose de plusieurs solutions pour choisir où installer son entreprise : à son domicile, dans une pépinière ou dans des locaux qu’il aura loués ou achetés.

Installer son entreprise chez soi

De nombreux créateurs choisissent dans un premier temps et si leur activité le permet, de s’installer à leur domicile. Cette solution permet de gagner du temps dans la recherche d’un local, de faire des économies liées à la location de locaux et de gagner du temps de déplacement. 

Néanmoins, il faut respecter certaines obligations légales . En effet, si le créateur est locataire ou s’il réside en copropriété, il faudra demander l’autorisation préalable au propriétaire ou aux copropriétaires. 

L’inconvénient majeur d’installer son entreprise à son domicile est qu’il n’existe pas de frontière entre la vie personnelle et la vie professionnelle et que cela peut paraître peu sérieux de recevoir des clients ou des partenaires chez soi. 

 

Installer son entreprise en pépinière

Les pépinières sont des structures qui ont pour vocation d’accueillir de jeunes entreprises, pour une durée déterminée, afin de les aider à se lancer. Le créateur peut disposer de locaux meublés, de salles de réunions, de matériel (téléphone, photocopieur, ..) en échange d’un loyer relativement modéré. 

L’avantage de ces structures, c’est qu’elles permettent de rencontrer et d’échanger avec d’autres créateurs et de ne pas se sentir isolé, de développer son réseau, voire des partenaires ou même des clients ! 

Les pépinières d’entreprises constituent une solution intéressante pour les projets orientés services, mais répondent difficilement aux besoins des activités de négoce ou de celles qui reçoivent du public (magasins, restaurants, .. ). 

 

Installer son entreprise dans des locaux professionnels

Acheter ou louer un local professionnel est presque inévitable, si le créateur projette de lancer une activité de négoce, dans l’industrie, la restauration ou l’artisanat. Le choix du local tiendra compte de plusieurs critères : la surface, bien entendu, mais également de l’emplacement, de la facilité d’accès. Le coût du local constitue également un critère important, qu’il soit à l’achat ou à la location et doit correspondre à ce qui figure dans le budget prévisionnel établi par votre expert-comptable. 

Dernier point de vigilance : le créateur avant de s’engager, doit se renseigner sur l’usage des locaux, car dans certains cas, il devra déposer une demande  d’autorisation pour en transformer la destination, en fonction de la commune où ils sont situés. 

 

Plusieurs étapes jalonnent le parcours du créateur d’entreprise et le choix d’un local est une décision importante à prendre. L’œil avisé d’un professionnel de l’immobilier d’entreprise peut être un atout considérable dans cette étape. Car rappelons-le, l’accompagnement à la création d’entreprise est un facteur de réussite.