Pendant la phase de création de son entreprise, l’entrepreneur est confronté à de multiples questions et doit prendre, souvent seul, des décisions importantes. Or, le respect de certaines étapes dans le processus de création, permet à l’entrepreneur de gagner du temps et d’être plus efficace. Cet article décrit les principales étapes de la création d’une entreprise qui vous permettront de passer de l’idée au projet d’entreprise.

 

Evaluer son projet de création d’entreprise 

La première phase consiste à formaliser votre projet. Il arrive en effet, que des créateurs n’ont pas une idée suffisamment claire et précise de leur projet. L’envie seule d’entreprendre et d’ ”être son propre patron” ne suffisent pas et ne constituent d’ailleurs pas une bonne motivation pour créer son entreprise. 

Vous devez donc valider votre idée de création. Cela signifie que vous devez formuler clairement votre projet, vous poser la question de sa pertinence. Vous avez peut-être une idée très originale ou très innovante, mais si elle ne répond pas à un besoin du marché, si des futurs clients ne sont pas prêts, votre projet risque de ne pas aboutir.

Autre point important dans cette première phase, c’est votre motivation. La création d’une entreprise nécessite des sacrifices, du temps, de l’argent aussi. Etes-vous prêt à affronter les difficultés, une baisse de vos revenus les premiers temps ? Votre entourage, votre famille vous soutiennent-ils ?
Pour en savoir plus, consultez notre article  “Création d’entreprise : Comment savoir si votre projet est pertinent ?”

Se poser les bonnes questions 

Lorsque vous avez pris la décision de créer votre entreprise, vous devez clarifier un certain nombre de questions et notamment : 

  • si vous êtes salarié, comment allez-vous procéder ? Rester en activité ? Cumuler les deux activités? Demander un congé création ? Ou bien démissionner pour créer votre entreprise ?
  • Comment allez-vous financer votre projet et financer votre rémunération ? A ce stade, vous pouvez discuter de votre projet avec votre banquier, avec vos proches ou d’éventuels investisseurs qui pourraient vous aider financièrement.
  • Possédez-vous toutes les compétences nécessaires pour créer votre entreprise ? Avez-vous besoin de vous associer ou pouvez-vous vous lancer seul ? Une formation spécifique ou un diplôme sont-ils requis pour exercer ?

Élaborer son business plan

Le business plan est un outil indispensable pour créer son entreprise, une étape obligatoire. Il répond à plusieurs objectifs et permet notamment de piloter votre activité. En effet, les premiers temps, il vous permettra de vérifier que votre activité est bien en phase avec les prévisions. 

Par ailleurs, le business plan constitue également un outil de communication que le créateur présentera à ses partenaires, pour obtenir des financements par exemple ou convaincre de potentiels fournisseurs. 

Ce document est organisé selon un plan très précis, n’hésitez pas à vous faire accompagner d’un professionnel  en création d’entreprise pour mettre toutes les chances de votre côté et présenter un document irréprochable, tant sur la forme que sur le fond ! 

Pour en savoir plus, consultez notre article ” Monter son business plan”

Elaborer le budget prévisionnel

Le budget prévisionnel est un document comptable qui permet de prévoir les dépenses et les recettes sur un ou plusieurs exercices comptables. Il constitue une véritable feuille de route et un outil de pilotage pour votre entreprise. 
Par définition, ce prévisionnel sera amené à évoluer au fil du temps. L’objectif consiste à équilibrer les dépenses et les recettes, et idéalement à créer une marge bénéficiaire. Soyez le plus réaliste possible et faites appel à un professionnel, si vous le jugez utile.

Pour en savoir plus : ” Le prévisionnel”  

Choisir son statut juridique

Arrivé à ce stade, l’entrepreneur a déjà franchi des étapes importantes qui le rapprochent de la création à proprement parler. Mais il reste une étape importante : le choix du statut juridique pour son entreprise : entreprise individuelle ou société ?  On distingue :

  • les entreprises individuelles, qui n’ont pas de personnalité morale,
  • les sociétés (SARL, SA, SAS, etc.) qui ont une personnalité morale.

Dans cette étape, nous recommandons fortement de vous faire accompagner par un professionnel de la création d’entreprise. Car le choix du statut aura des conséquences en matière fiscale, administrative et sociale.

Pour en savoir plus : ” Le choix du statut juridique”  

 

Dans cet article, nous vous présentons les principales étapes que tout créateur franchira. Il en existe bien d’autres, que nous aborderons dans un prochain article, tels que la protection de votre patrimoine personnel, les aspects juridique liés à la marque et à la dénomination sociale, etc. 

La création d’une entreprise est une belle aventure, requiert de la rigueur et un accompagnement professionnel. Pour avancer et prendre les bonnes décisions il est parfois important de bien s’entourer et de ne pas rester seul.e.  il existe également de nombreux dispositifs qui accompagnent les créateurs. Enfin, nos experts en création d’entreprise peuvent vous accompagner, dans toutes les étapes.